6ème rencontre biennale des Attachés de Défense

Sous la Présidence de Monsieur Jean Claude BOUDA, Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, la cérémonie d'ouverture de la 6ème rencontre biennale des Attachés de Défense prévue du 28 octobre au 03 novembre 2017 s'est tenue dans la salle de conférence dudit ministère.

Instaurée depuis 2006, la biennale des ambassadeurs militaires est un panel d'échange, de partage d'expérience et d'orientation politico-militaire. Elle leur permet de s'imprégner des évolutions notables de nos Forces Armées Nationales (FAN), de faire le point de la coopération avec les pays amis, de partager leurs expériences et d'évaluer les pistes pour renforcer la coopération militaire entre le Burkina Faso et ces pays amis.
Prévue initialement en 2016, où elle n'a pas se tenir suite aux évènements des 30 et 31 octobre 2014 et aux difficultés budgétaires de l'après insurrection, cette édition 6ème du genre est d'une importance capitale surtout en ces moments où le Burkina Faso est confronté à une situation sécuritaire fébrile.
D'un Attaché de défense en 2006, ils sont au nombre de 14 à nos jours à œuvrer partout dans le monde pour le renforcement des relations d'amitié du Burkina Faso avec d'autres pays sur le plan militaire.
Dans son mot d'ouverture, le Ministre de la Défense a informé les participants à la rencontre, qu'en termes de perspectives, des efforts sont consentis pour augmenter le nombre des missions militaires burkinabé dans le monde. Ainsi très prochainement le Attachés de défense à Ryad en Arabie Saoudite et Ankara en Turquie seront déployés. Les procédures d'ouverture de la mission militaire à Pretoria en Afrique du Sud sont en voie de conclusion.
Il a révélé que les statistiques de nos armées témoignent que les domaines de la coopération militaire sont la formation du personnel, l'entrainement des troupes et l'aide à l'équipement. Grâce à celle-ci, les pays amis du Burkina Faso ne cessent de faire montre de générosité à travers des soutiens divers (financiers et matériels).
Il a par ailleurs relevé le fait que les visites d'amitié et de travail entre autorités tout aussi capitales, est un facteur d'enrichissement mutuel, de renforcement de la coopération militaire, de construction de la paix et de la sécurité.
Le Burkina Faso se retrouve de nos jours face à des défis sécuritaires. Ce qui met son armée dans une rude épreuve. La lutte contre ce phénomène de terrorisme est une œuvre mondiale dans laquelle notre pays ne constitue qu'un maillon dans la chaîne. Dès lors, en plus des efforts internes, sur les plans institutionnels, de l'équipement, de la formation et de la réflexion stratégique pour venir à bout de ce fléau, notre pays participe activement aux initiatives sous régionales, régionales et internationales. Le G5-Sahel en construction témoigne de notre volonté à combattre le terrorisme.
Avant de déclarer la 6ème session ouverte, le Ministre de la Défense a exhorté les attachés de défense à plus d'initiatives pour renforcer la coopération avec nos pays amis pour l'intérêt supérieur de notre pays. A cette biennale, les travaux seront centrés sur l'actualité et le thème du 57ème anniversaire des Forces Armées Nationales : « L'Armée et la nation solidaires face aux défis sécuritaires du moment ».
Au lendemain de l'insurrection populaire, l'armée s'était dotée d'un Plan Stratégique quinquennal pour la réforme des FAN dont sa mise en œuvre progressive permettra de construire une armée professionnelle, opérationnelle et républicaine. En plus de ce référentiel, les attachés de défense devront élaborer une politique de coopération militaire en fixant les grandes orientations et les objectifs y afférents, assujettis d'indicateurs de mesure des performances dans le temps.