Attributions/Missions

Conformément à la politique de défense et à la Loi portant organisation de la défense nationale, quatre (04) principales missions ont été dévolues aux FAN.

La Première Mission

La Première Mission est de ‘’garantir la sécurité, la souveraineté et l’intégrité du territoire national’’. S’il est vrai que des dispositions sur le plan international sont prises pour réduire les risques de conflits inter états, il faut cependant se rendre à l’évidence que les menaces extérieures et intérieures contre la sécurité, la souveraineté et l’intégrité du territoire national, sont toujours possibles ; en attestent les conflits et guerres civiles observées dans la sous-région. Les menaces contre la sécurité intérieure obligent les Forces Armées à apporter leur concours aux forces de sécurité publique pour lutter efficacement contre certains fléaux tels que le grand banditisme et la criminalité transfrontalière.

La Seconde Mission

La Seconde Mission est celle qui consiste à ‘’participer au développement socio-économique national’’. Maillon essentiel de la nation, les Forces Armées Nationales contribuent au développement socio-économique du pays à travers plusieurs actions. Il s’agit entre autres:

  • De la construction d’infrastructures socio-économiques (routes, ponts, barrages, puits et forages, plaines agricoles) ;
  • De la réalisation de certains programmes nationaux de développement tels que l’opération SAAGA ;
  • De la fourniture de services à l’échelle nationale (santé, transport, éducation et formation).

La Troisième Mission

La Troisième Mission est de ‘’contribuer à la prévention, à la gestion et à la résolution des conflits en prenant part aux actions militaires et humanitaires sous l’égide de l’ONU et des organisations régionales et sous régionales’’. Les Forces Armées Nationales ont participé à plusieurs opérations de maintien de la paix. Le Togo, le Niger, la République Centrafricaine et le Liberia ont abrité des contingents burkinabé dans le cadre du maintien de la paix. En Côte d’Ivoire, un officier d’état-major avait été déployé au sein de l’ONUCI. Le Burundi, le Soudan, la République Démocratique du Congo, la République Centrafricaine et Haïti abritent en ce moment même différentes missions burkinabé dans le même cadre.

Au titre des observateurs militaires 33 officiers sont déployés ainsi qu’il suit:

  • 12 à la MONUC en RDC
  • 15 à l’ONUB au Burundi
  • 04 à la MUAS au Soudan
  • 02 au BONUCA en Centrafrique.

Au titre de la police civile 15 officiers sont déployés comme suit:

  • 13 à la MINUSTHA en Haïti
  • 02 au Burundi

Au total 48 officiers sont présentement déployés dans les missions de paix. 

Au titre de la Force en Attente de la CEDEAO, une compagnie renforcée de 181 hommes est prête à être déployée à tout moment.

La quatrième Mission

La quatrième Mission consiste à ‘’prendre, en matière de protection civile, les mesures de prévention et de secours que requièrent en toutes circonstances, la sauvegarde des populations et la protection des biens (catastrophe, risques majeurs de toute nature)’’.

A travers des unités spécialisées dans le domaine de la protection civile, les FAN apportent chaque jour leur contribution dans les secours publics en cas de catastrophes de toute nature (incendies, accidents, inondations, invasions acridiennes).